Fred Criado utilise l’humour pour s’attaquer notamment aux clichés qui collent à la peau des Français et des Suisses.
Son dernier ouvrage est un petit dictionnaire dans lequel il livre ses définitions iconoclastes. A déconseiller aux personnes sérieuses.

Fred aime les mots. Les jeux de mots, surtout. Depuis qu’il a quitté son Paris natal pour la région lémanique, ce quarantenaire laisse libre cours à sa fantaisie au travers d’ouvrages qui sont tout sauf sérieux.

Après deux livres qui se sont écoulés à plus de 2 000 exemplaires, le troisième tome de “La Tribune de Fred” vient de sortir. Modestement intitulé “Le monde selon Fred”, il s’agit cette fois d’un « petit dictionnaire de culture déviante » qui recense en 100 pages des « noms propres et moins propres » dans un mélange d’absurde et d’humour noir.

Des études exploratoires

Dévorant (au sens littéraire) ses premiers ouvrages dès l’âge de 2 ans, Fred Criado a été un lecteur précoce. Un auteur aussi : au collège il vendait un journal dans lequel il relatait la vie de son quartier, de ses profs. L’ouvrage lui a permis de se faire remarquer puisqu’il a été exclu temporairement de l’établissement.

Pas très décidé sur son avenir professionnel, il a ensuite mené des « études exploratoires » en droit, finances et a même passé le concours de médecine. Une licence et deux masters plus tard, il intègre la “Paris business school”, « pour rassurer mes parents ». Il exerce le métier de contrôleur de gestion mais s’ennuie ferme. En 2002, il rencontre Carla la Genevoise et créent ensemble une agence de communication.

Il fait alors de l’« écriture de relocalisation » pour accommoder des pubs françaises à la sauce helvète. Mais l’écriture gratte poil le démange toujours. En 2011, il se lance sur Facebook et face au succès rencontré, il n’a d’autre choix que d’éditer ses meilleurs réparties. Tout le monde en prend pour son grade : les Suisses, les Parisiens, les Haut-Savoyards et surtout les politiques.

Avec Carla à l’illustration, ils animent des ateliers d’écritures à la bibliothèque de Cranves-Sales et au collège Paul-Emile-Victor. Parce que partager le plaisir d’écrire, ça, c’est du sérieux.

 

L’absurdité du monde selon Fred - Le messager 16 décembre 2016

Adepte d’un humour décalé, entre Pierre Dac et Pierre Desproges, Fred Criado vient de sortir son 3e livre.

 

Le Messager – genevois 1/12/16   //   Yves Gallard